Pourquoi organiser un concours d’éloquence pour prévenir tout génocide?

L’Organisation de ce concours se justifie pour quatre principales raisons:

CALISSA IKAMA (1992 -2007) peu après la publication de son premier Roman « Le Triomphe de Magalie. Elle est à ce jour la plus jeune écrivaine (13 ans) du Congo.
  1. La Fondation Calissa Ikama, œuvre pour favoriser l’éclosion des talents et la créativité chez les jeunes, l’organisation de festivals et concours est un des moyens utilisés pour atteindre cet objectif;
  2. L’agenda des Nations Unies prévoit la célébration annuelle  de la journée internationale de la commémoration des victimes de l’holocauste et celle de réflexion sur le génocide des tutsis au Rwanda;
  3. La communauté francophone célèbre chaque année la journée internationale de la francophonie et de la langue française autour des valeurs de vivre ensemble, de partage, de justice et de la démocratie;
  4. L’équipe de production de l’émission ça se passe à l’école a choisi ces dates pour organiser un concours d’éloquence en vue d’amener les jeunes lycéens du Congo à s’approprier davantage du sujet, à l’analyser en profondeur et à en tirer des enseignements pratiques dans le cadre de la lutte contre le racisme, la xénophobie, l’ethnisme et la stigmatisation.

Pour aller plus loin, cliquer sur les liens ci-dessous.

Le concours L’organisateurThème 2019La cibleLes candidatsDéroulementEt après?

Publicités