Concours EPG 2019: Le thème

«Tirons les leçons de la shoah et du génocide perpétré contre les tutsis au Rwanda: la stigmatisation commence par le refus de la différence qui existe entre les êtres humains»

Point n’est besoin d’être un observateur avéré pour constater que le tribalisme, la stigmatisation des ethnies, et d’autres antivaleurs caractérisent de plus en plus la société congolaise et que la jeunesse n’est pas épargnée.

Congo : les clichés du tribalisme (Crédit image: Ifrikiamag)

Il n’est pas rare d’entendre, dans la conversation de la vie courante, ou sur les réseaux sociaux des personnes indexer toute une ethnie ou une population (pour les étrangers) simplement parce qu’un membre de cette ethnie s’est mal comporté.

Dans le passé, c’est ce genre de stigmatisation qui a été à l’origine d’atrocités, des massacres et pour les cas les plus extrêmes de « génocide »

A travers l’organisation de ce concours, chaque année les jeunes congolais auront l’occasion de réfléchir sur le lien qui existe entre la stigmatisation, la haine et le génocide. Ils essaieront aussi de déceler, dans la société congolaise du 21ème siècle,
les signaux d’alarmes qui peuvent à terme conduire au génocide.

Pour aller plus loin, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous.

Le concoursL’organisateur Pourquoi?La cibleLes candidatsDéroulementEt après?

Publicités