EPG – Concours d’éloquence 2019

L’ACTIVITÉ: Compétition inter-lycées d’éloquence sur le thème de la prévention du génocide.

ORIGINE: L’activité est une initiative de Ken Phinéas Tchiteya, producteur de l’émission ça se passe à l’école. Elle a vu le jour en 2017 sous forme d’un concours du meilleur exposé sur l’holocauste. C’était à l’occasion de la célébration de la journée Internationale en mémoire des victimes de l’holocauste.

« J’ai été invité par le responsable en chef du centre d’informations des nations unies, Monsieur Prosper Mihindou-Ngoma, pour couvrir une conférence animée par un historien et un rescapé du génocide des juifs, deux cent jeunes prenaient part à cette activité, dixit Ken Phinéas.

Visionner la vidéo

Après la conférence, j’ai pris soin d’interviewer quelques jeunes pour savoir ce qu’ils avaient retenus de la conférence. Très peu étaient capables de répondre. J’avais compris la pertinence et l’importance de ce programme de communication et j’étais persuadé que les jeunes pouvaient en tirer profit. Il suffisait juste de trouver la bonne manière de les impliquer » C’est ainsi qu’il décide d’en parler à Prosper et lui suggère de tenter quelque chose:« Organisons un concours, demandons à chaque école représentée présenter un exposé sur ce qu’ils ont retenu de la conférence », lui ai-je dit. Tout de suite il m’a répondu: « J’achète l’idée »

LES EDITIONS PRÉCÉDENTES: En 2017 et en 2018, le concours du meilleur exposé sur l’holocauste s’achevait toujours par la réalisation d’une vidéo diffusée par la suite dans l’émission ça se passe à l’école.

En 2017, 5 écoles ont pris part à ce concours qui était composé de deux épreuves: la présentation de l’exposé et la question pertinente devant un public restreint (45 personnes au total)

Extrait de la question pertinente – concours du meilleur exposé 2017

En 2018, deux nouveaux concepts sont intégrés: le concours va commencer dans les écoles, les équipes devraient présenter leur exposé devant leur camarade de classe in situ avant d’aller affronter les autres équipes lors de la finale au centre d’information des Nations Unies. Au total ce sont 8 lycées de Brazzaville qui participent à la compétition qui sera remportée par le lycée technique commercial du premier mai.

concours 2018

DU CONCOURS DU MEILLEUR EXPOSE AU CONCOURS D’ÉLOQUENCE: Le choix de passer du concours du meilleur exposé au concours d’éloquence était plus motivé par le soucis d’apprendre aux jeunes, (qui travaillent sur une thématique aussi importante) l’art de bien parler. Appelés à être des leaders demain, ces jeunes pourraient prendre des mesures adéquates pour rassembler, lutter contre la haine, construire des nations fortes, juste en utilisant l’arme fatale du génocide: « la parole »

L’AJOUT DU GÉNOCIDE PERPÉTRÉ CONTRE LES TUTSI AU RWANDA: C’est la deuxième raison qui a motivé le passage du concours du meilleur exposé sur l’holocauste au concours « Éloquents pour prévenir tout génocide ». Pays d’Afrique centrale, le Rwanda partage un même passé que la majorité des pays de la même région: colonialisme avec sa politique de diviser les peuples pour mieux régner sur eux. Hétérogénéité des populations, avec dans la plupart des cas des cultures et des traditions différentes, démocratisation qui a fini par signifier régionalisme, ethnocentrisme, etc.

Les foyers de tension dans nos pays sont multiples et il suffit d’une étincelle pour que ce qui paraissait une banalité devienne une tragédie.

Pour aller plus loin cliquez sur l’un des liens ci-dessous:

L’Organisateur Pourquoi?Thème 2019La cibleLes candidatsDéroulementEt après?