Pourquoi?

philippe_mvouo_fileminimizer_5
Philippe Mvouo, Président du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication, le régulateur des médias congolais a la lourde tâche de faire appliquer la loi… 

La création de Media Freelance Congo part d’un constat:

  • la libéralisation du secteur des médias au Congo et l’évolution des technologies de l’information et de la communication ont entraîné l’apparition de plusieurs médias privés d’une part et l’ouverture de l’espace médiatique national aux médias internationaux, d’autre part;
  • la loi sur la liberté de communication impose aux médias nationaux de diffuser un contenu local à plus de 80%;
  • le contenu et la qualité des programmes des médias nationaux, ne font pas le poids face aux contenus et  à la qualité des programmes des médias internationaux;
  • Le nombre croissant des professionnels des média indépendants (média free-lances) notamment, les journalistes, les concepteurs des programmes pour les médias, les animateurs d’émissions, les producteurs, les opérateurs de prise de vue, les opérateurs de post-production et tous les autres collaborateurs indépendants des médias.
DSC_0555
Belvie Key (alias KeyB) est une illustration parfaite de l’important potentiel qu’ont les média free-lances: elle est photographe, réalisatrice, animatrice TV, chanteuse et poète en herbes.

Media Freelance est le résultat d’une conviction: l’important potentiel de ces média free-lances est de nature à contribuer à la production des contenus médiatiques locaux de grande qualité.

C’est aussi le résultat d’un désir: celui d’améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des média free-lances.

Pour aller plus loin, cliquez sur les liens pour découvrir les objectifs poursuivis, les moyens et domaines d’action de Media Freelance.