Congo-Désenclavement : le tronçon Kingani-Komono débarrassé de ses bourbiers

Les bourbiers qui rendaient le tronçon Kingani-Komono, long d’une cinquantaine de kilomètres, inaccessibles ont été traités grâce à l’approche de solution du candidat aux législatives couplées aux locales 2022, Arcène Niamba et son suppléant, Sylvère Bitsamina, à la faveur d’un partenariat négocié avec une société forestière de la place.

Le tronçon Kingani-Komono aménagé

Depuis plus de 6 ans, le tronçon Kingani-Komono était devenu presqu’impraticable,à cause de nombreux bourbiers.Et, chaque véhicule qui s’aventurait sur cette route d’une cinquantaine de kilomètres ne pouvait atteindre sa destination.GaspardNkoua, habitant de Komono salue l’initiative du candidat-député, Arcène Niamba et son suppléant qui, selon lui,ont eu à négocier un partenariat avec une société forestière de la place pour que ce tronçon soit gratté au grand bonheur des transporteurs et habitants du district de Komono.
Désormais, l’évacuation des produits agricoles et le déplacement des personnes et des biens, qui était hier était difficile, devient aujourd’hui une réalité. Pour le jeune Serge Ngami, fini le calvaire.Car, dit-il, il était extrêmement difficile de parcourir cette route même à vélo et le véhicule ne desservait la zone qu’une fois par semaine et cela était un véritable enfer. Pour lui, « cette route est une plus-value. » Pouvait-il soutenir avant d’ajouter : « Puisque nous pouvons maintenant évacuer les produits agricoles et exercer librement les activités commerciales. »
Motif également de soulagement pour Auguste Ngoulou Madzou. « On était vraiment enclavé et en période de pluie, nous vivons au ralenti à cause de la défectuosité de la route.En ce sens que les camions ne circulaient plus et les vélos passaient par la route d’Omoy ».A-t-il rappelé.
De son cote, le chef du village de Makaga, Madzou Ngouananga salue l’initiative prise par Arcène Niamba et son suppléant de négocier avec une société forestière.De ce fait, avec leur concours la voie devient fluide. Les véhicules roulent et sortent, les populations écoulent leurs produits. « Nous étions dans une zone inaccessible et grâce aux bienfaits de Arcène Niamba et de son suppléant, elles peuvent désormais passés par cette route sans aucune difficulté… » Pouvait-il marteler.
L’initiative du postulant à la députation de soulager les peines des usagers de la route et des populations riveraines est un acte de cœur, qui, non seulement désenclave les villages situés le long de ce tronçon, mais aussi et surtout renforce les capacités des populations à ravitailler les grands centres de consommations.
A noter que, le tronçon Kingani- Komono est une route qui n’est pas encore revêtue de la couche d’enrobés. Il y a déjà un travail qui se fait au niveau des dalots. Pour la deuxième phase qui consistera à bitumer la route, les populations de Komono sollicitent le concours du gouvernement de la République.

Achille TCHIKABAKA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s