Élections locales 2022: Quefan Nkakoutou à la conquête de Goma Tsé-tsé

Quefan Nkakoutou est la tête de liste du parti le Congrès Africain pour le Progrès (CAP) aux élections locales de juillet 2022 au Congo Brazzaville. Soucieux des réalités que vivent les populations du district de Goma Tsé-tsé, il entend apporter sa pierre à l’édifice du développement de la localité de ses ancêtres. Ainsi, il appelle les populations à voter pour la liste de leur parti avec le logo « Tiazi Tia Ngaji », c’est-à-dire, le régime des noix de palmes, pour sauver Goma Tsé-tsé.

Quefan Nkakoutou

Pourquoi conquérir Goma Tsé-tsé ?

Goma Tsé-tsé c’est toute une histoire, c’est la terre de mes ancêtres et aujourd’hui, il doit renaître de ses cendres. Il faut du développement social, économique, et culturel.

Vous êtes du Congrès africain pour le progrès (CAP), un parti politique de l’opposition congolaise. Nous savons qu’au début le parti ne semblait pas présenter des candidats à l’une de ces échéances électorales…

Oui, le CAP ne comptait pas présenter des candidats aux élections législatives et locales 2022 par rapport à ce que nous décrions depuis toujours, c’est à dire le manque de transparence, la mauvaise gouvernance électorale et le découpage électoral biaisé. Notre parti étant un parti démocrate a décidé de faire part d’une candidate de témoignages dont une liste aux locales dans le district de Goma Tsé-tsé.

Pourquoi parler de candidature de témoignages ?

Notre parti a longtemps été indexé de ne pas souvent participer aux élections de toute nature dans notre pays. Or, un parti politique est créé pour participer aux élections afin de promouvoir la démocratie, et conquérir la magistrature suprême.

Liste des candidats CAP

Quelles sont alors vos chances pour que votre liste soit votée ?

Il faut dire que nous avons commencé à faire un travail depuis des mois, et nous sommes donc conscients des réalités que vivent les populations : manque d’eau potable ; d’électricité dans certains villages ; d’infrastructures de santé moderne et bien d’autres. Nous avons senti que les populations de Goma Tsé-tsé veulent du renouveau et d’une renaissance avec des nouveaux acteurs politiques.

C’est donc ce plaidoyer que vous allez faire pendant les cinq années au conseil départemental du Pool?

Nous allons nous battre pour que nos idées priment. Nous allons nous battre pour le changement et le développement du district. Mais cela implique tout le monde, en partie des populations qui doivent se donner corps et âme pour accepter le changement. Parce que le projet pour nous n’est pas de dire aux populations que  »Nous allons faire, mais de les associer à ce que nous devrions faire ».

Pour terminer, avez vous un appel à faire aux populations ?

Vous avez longtemps souffert avec les mêmes personnes. Aujourd’hui, le CAP décide de choisir des candidats de proximité pour le développement local. Car, vous êtes un peuple impetueux, un peuple qui ne se résigne pas, un peuple courageux. C’est pourquoi voter la liste du CAP, avec le logo « Tiazi Tia Ngaji », c’est sauver Goma Tsé-tsé.

Par Achille Tchikabaka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s