MTN CONGO se tourne enfin vers le secteur privé de l’éducation!

Pendant plusieurs années le secteur public de l’éducation et les écoles conventionnées ont été les principaux bénéficiaires des actions de la mise en œuvre de la politique RSE de cet opérateur mobile et internet. Mais à partir de ce 23 juin 2022, les choses viennent de changer.

Échanges des parapheurs entre Ayham MOUSSA, DG de MTN CONGO et Aristide Pea OPINA, Président du COPEPCO

Le premier acte a été posé ce matin par la signature d’un accord de partenariat entre MTN CONGO et le COPEPCO (Ndlr. Collège des Promoteurs des Écoles Privées du Congo), l’une des 5 organisations professionnelles des promoteurs des écoles privées congolaises; un accord qui bénéficiera aussi à UCOPEP (Union Congolaise des Promoteurs des Écoles Privées), l’autre organisation professionnelle ayant son siège à Pointe-Noire: « A travers cet accord MTN Congo, s’engage à accélèrer numérisation et la digitalisation du secteur privé de l’éducation » a indiqué Parfait Aristide OYINDZA, Vice-président du COPEPCO, tout en précisant que cet accompagnement se fera par la formation gratuite du personnel enseignant et non enseignant: « l’objectif est améliorer la gouvernance des écoles privées, des les conduire vers un management de la qualité, de leur assurer une transformation profonde pour en faire des véritables PME. » a-t-il renchéri.

A l’occasion de cette signature, fruits d’âpres négociations menées par le COPEPCO et l’UCOPEP depuis octobre 2021, les deux organisations ont reçu de la Fondation MTN un don d’ordinateurs portatifs, des photocopieurs, des imprimantes, une connexion Internet gratuite ainsi qu’un forfait d’appel gratuit pour une durée de 12mois.

La photo de famille

2 commentaires

  1. La question essentielle Mr KEN est d’entreprendre , comment envisager concilier innovation numérique et développement éducatif ? Au delà d’une simple question , elle devrait s’inscrire comme un véritable enjeu problématique complexifié par l’absence d’une véritable culture du numérique mobilisant un sens aiguisé à s’approprier cette nouvelle révolution…

    Aimé par 1 personne

    1. Cher Gervais, question essentielle bien sûr. La réforme de l’éducation s’impose comme une impérieuse nécessité. L’union du secteur privé dans ses trois composantes : Société Civile -Ecoles-Entreprises est la seule succeptible de faire bouger les lignes dans la bonne direction

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s