L’UNOC annonce l’arrivée des partenaires turques à Brazzaville

L’annonce a été faite par le président de l’Union nationale des opérateurs congolais (Unoc), le Dr Jean Daniel Ovaga, au membres de la catégorie 5 de cette structure au cours d’une réunion tenue à Brazzaville.

Le président de l’UNOC échangeant avec mes membres de la catégorie 5

‘Cet échange entre le président de l’Unoc et les adhérents de haut niveau a été un moment fort d’expliquer le sens de la mission du dernier voyage des membres de la présidence en Turquie, en France et au Maroc. Les premiers à arriver sont les Turcs au début du mois de mai, et les marocains en septembre de l’année en cours.tte mission a abouti à la matérialisation de la réflexion du président de notre structure qui est la contribution à hauteur de 70% du PND 2022-2026 du Congo, après l’état actuel du secteur privé », a indiqué Mme Aurore Olandzobo, directrice de cabinet, et de préciser que  » le secteur privé ne peut pas seul le financer ».

Pour sortir de l’auberge, les partenaires indispensables. C’est le sens du partenariat privé -privé et public-privé: »Il nous faut trouver des partenaires pouvant financer nos entreprises par l’intégration du capital par la création des groupements d’intérêt économique et aussi des partenaires publics-privé  » a-t-elle renchéri.

L’Unoc promet de chercher davantage des investisseurs afin de trouver ensemble cette solution en vue d’aboutir au financement des six secteurs clefs du PND que sont, entre autres, l’agriculture, l’industrie, le tourisme, le secteur médical.

Les membres de la catégorie 5 ont salué cette démarche de la présidence qui pourrait débloquer les situations qui les accablent, notamment la dette intérieur. Ce partenariat pourra en outre les aider à développer leurs activités à l’heure où l’on parle de la zone de libre échange en Afrique.  Aussi, a indiqué la directrice de cabinet, l’Unoc a informé les interlocuteurs de ce qu’ils ont déjà entrepris avec le gouvernement, en particulier avec les ministères de l’industrie et de la promotion du secteur privé, et des petites et moyennes entreprises en charge du secteur informel. Des échanges très fructueux, a-t-on appris.

Achille Tchikabaka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s