Le Complexe Scolaire Aliyou Fatima ouvre ses portes à Francine Ntoumi

L’activité marque la célébration par cette école de la journée internationale des droits des femmes 2022. Une opportunité saisie pour sensibiliser les filles sur le choix de carrières scientifiques.

Se mettre à leur niveau pour toucher leur petit cœur, c’est la stratégie de FN. Elle lui réussit parfaitement.

« J’ai rencontré ce jour les élèves (filles et garçons) du complexe scolaire ALYOU FATIMA pour parler de l’importance de s’engager dans des filières scientifiques. » écrit la professeure sur sa page Facebook officielle.

FN, comme un poisson dans l’eau.

Meublée d’expositions autour de deux femmes scientifiques, feue Wangari Muta Maathai (Kenya – Biologiste) et Zara randriamanakoto (Madagascar – Astrophysicienne) la rencontre s’inscrit dans le cadre du projet Femmes et Sciences, une initiative de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale que dirige Francine Ntoumi et dont le principal objectif est de contribuer à la lutte contre la sous représentativité des femmes dans le domaine de la recherche scientifique.

Pour Francine Ntoumi, ce genre de rencontres valent tout leur peson d’or : « Cette couche de la société qui représente l’avenir de notre cher et beau pays le Congo. » a-t-elle écrit, précisant que les enfants méritaient  une attention plus que particulière et un meilleur encadrement « Demain nous vieillirons, et c’est eux qui devront prendre soin de nous. Il est plus que nécessaire de les former et mieux les orienter. »

Les générations futures témoigneront

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s