CONGO: LA LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE S’ORGANISE TANT BIEN QUE MAL!

Le décrochage scolaire est l’un des grands défis à relever par le Système Educatif National.

En effet, d’après le ministre Anatole Colinet MAKOSSO, cité par l’agence d’information d’afrique centrale en 2018, 40 à 50% d’élèves risquent d’abandonner les études avant la fin du cycle secondaire premier degré.

Pour l’avoir compris, Docteur aimé Christian Kayath, enseignant chercheur à l’Université Marien Ngouabi a fait de la lutte contre le décrochage scolaire, son cheval de bataille à travers la campagne de sensibilisation avec un slogan « l’école ke bien, l’école ke futaka « . Qu’elles sont ses attentes ? Quel objectif veut- il atteindre ?

Dr. Kayath a répondu à toutes ces questions lors de l’interview qu’il a accordé au Magazine Ça se passe à l’école.

https://fb.watch/4w7aW0Xuqg/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s