12 lycées de Brazzaville en compétition d’éloquence: qui sera le meilleur?

La première édition du concours interlycées d’éloquence pour prévenir le Génocide se tient depuis le 20 janvier 2019.

Co-organisé par la Fondation Calissa Ikama, Media Freelance et l’Union Libre des élèves et étudiants du Congo, cette compétition vise, non seulement à promouvoir la langue française, à susciter des talents dans le domaine de l’éloquence et de l’art oratoire, mais aussi à impliquer les jeunes scolarisés dans une profonde réflexion sur les causes à l’origine des trois génocides de l’histoire humaine: le génocide des arméniens (1915), génocide des juifs et des tziganes (1933 – 1945) et le génocide des Tutsi au Rwanda (1994)

« Pour que l’on en vienne à commettre les plus pires atrocités de l’histoire humaine, la parole véhiculée par les leaders et les journalistes (à travers les médias propagandistes) a eue un grand effet sur les individus »,
a déclaré Ken Phinéas Tchiteya producteur de ça se passe à l’école et initiateur du projet.

Chambres à Gaz, Génocide des juifs

« Avec le concours télévisé « EPG » pour éloquents pour prévenir le génocide, l’équipe de production de l’émission ça se passe à l’école entends utiliser ces deux outils pour contribuer, de façon ludique, à lutter contre la stigmatisation, le racisme, l’ethnocentrisme en impliquant des jeunes à travers un concours d’éloquence. » a-t-il renchéri.

24 candidats représentant 12 lycées de Brazzaville sont en compétition

Lors de la phase éliminatoire il s’agira d’un duel opposant les garçons aux filles. La finale mettra en compétition les 12 gagnants de la phase éliminatoire.

Cette première saison dont la finale interviendra le 7 avril 2019, date du 25ème anniversaire du Génocide des Tutsis, a été placé sous le thème : « Tirons les leçons de la Shoah et du Génocide des Tutsis au Rwanda: la stigmatisation commence par le refus de la différence qui existe entre les êtres humains »

Concours EPG: Episode 1: Les leçons de l’Holocauste par Prosper Mihindou Ngoma, responsable du Centre d’Information des Nations Unies à Brazzaville.

Catégories